Personne ne doit être exclu de la coparentalité

Personne ne doit être exclu de la coparentalité
Tout le monde se pose la question au moins une fois de savoir s’il mérite vraiment de devenir parents et d’avoir à assumer le fait d’être un géniteur ou un transmetteur de vie, bien que beaucoup de gens cherchent à devenir stérile car il considère que nous sommes trop nombreux sur terre ce n’est pas une obligation de rejoindre cette opinion même si je respecte cette décision. Quel que soit votre situation sociale ou vos défauts du moment qu’ils ne sont pas dangereux pour les autres vous n’avez pas à avoir de mauvais jugement vis-à-vis de vous-même et il n’y a pas de règle absolue pour devenir parents et encore moins avec la coparentalité car vous n’imposez pas votre personne à l’autre ni même à l’enfant si vous n’avez pas la garde. Bien qu’il existe une sélection naturelle dans la nature c’est pas forcément un ordre établi préétabli qui doit influencer les futurs générations et la descendance, bien au contraire si vous avez rencontré des difficultés dans la vie que vous sentez l’envie de pouvoir rendre quelqu’un heureux sans qu’il ne soit redevable envers vous, il s’agit peut-être là de la meilleure des motivations pour devenir parents ou coparents, bien sûr dans cette démarche de coparentalité de don de sperme vous rencontrerez sûrement des personnes qui vous rencontrerons comme si elle rencontrait un futur employé, si vous sentez que la personne face à vous agit comme dans un entretien d’embauche il est préférable de tourner court à cette interaction car c’est un manque de respect évident et cela ne préfigure rien de bon à l’avenir.
D’ailleurs de nombreuses personnes se sont fourvoyées en cherchant le partenaire idéal trop longtemps par perfectionnisme, et la volonté d’élever un enfant sans père de la part de certaines femmes ayant des griefs envers la gente masculine ce n’est pas une bonne chose non plus.
L’avantage avec la coparentalité c’est que vous pouvez parler de façon rationnelle de votre futur interaction et minimiser le côté émotionnel afin de pouvoir mieux optimiser ou anticiper votre organisation future, donc n’ayez pas honte de montrer votre vrai personnalité tout en soignant évidemment les angles comme partout d’ailleurs.
Le principal si vous vous orientez vers la coparentalité serait d’avoir déjà des points communs et des hobbies en commun pour pouvoir faire des sorties à trois et avoir des convergences sur l’éducation.

Laissez une annonce


Log in / Connection Inscription rapide

 
×
Je veux devenir parent avec le n°1 Log in
 
×
Vous avez oublié vos informations?
×

Go up