enfant donneur sperme

Témoignage d’enfants nés d’un donneur de sperme

 

Témoignage 1

« C’est bien de savoir à quel point je suis désiré. Ma mère a payé plus de 1 000 dollars juste pour m’avoir. J’ai été élevé par ma mère célibataire, je pense que c’est une raison énorme pour ma curiosité à propos de qui il est. C’est triste de penser que les hommes peuvent juste se branler dans une tasse pour de l’argent, et ne plus jamais y penser. C’est humiliant, que pour lui je ne sois rien d’autre que du sperme. Sans lui, je ne serais pas là, mais ça fait quand même mal. J’ai l’impression que d’une certaine manière, à cause de la façon dont j’ai été conçu, je ne suis qu’un moins-que-rien, comme si je n’étais pas son enfant légitime. Toutefois, on m’a donné les gènes d’un être humain attirant, intelligent, qui a réussi, qui est athlétique, en bonne santé et gentil. Sans vouloir paraître arrogant ou quoi que ce soit, je suis en quelque sorte un super humain. »

 

Témoignage 2

« Je suis née dans une famille aimante avec deux parents merveilleux et une belle vie devant moi. Je voulais rencontrer mon parent biologique depuis quelques années maintenant, et je ne l’ai pas encore fait. Même si j’ai été conçue par FIV, je ne serai jamais une donneuse d’ovules. J’aime trop mes parents adoptifs pour leur faire autant de mal. Mais je ne me suis jamais sentie à l’aise pour en parler avec ma mère.Et mon parent biologique, veut-il me rencontrer autant que je souhaite le rencontrer ?Je n’ai pas encore pris contact avec lui, mais un jour je le ferai. Je ne peux pas vivre le reste de ma vie avec ce sentiment de nostalgie en moi. Je ne pourrais pas vivre une vie comme je le fais en ce moment quand je pense à mon donneur. Je ne me souviens pas d’une époque où je ne savais pas comment j’étais faite. Même si mes parents sont complètement ouverts sur ce sujet, j’ai l’impression que cela blesserait mon père et le ferait se sentir à l’écart. Il serait difficile pour moi de le dire à mon père. »

 

Témoignage 3

« Mon parent biologique a laissé cette note :« N’enseignez que l’amour, car vous êtes aimés ».

Je me sens très aimé, et c’est l’essentiel. J’aimerais que nous en sachions plus, et j’aimerais pouvoir le remercier en personne. Chaque fois que j’essaie de chercher sur Google le peu d’informations que j’ai sur le donneur… c’est juste le trou noir. Il est important de ne pas comparer le donneur avec son père non-biologique, car en tant que progéniture de donneur, je me poserai toujours des questions sur l’ADN, mais c’est mon père qui m’a élevée. »

 

Témoignage 4

« Ma mère est une mère célibataire, elle voulait avoir des enfants et n’était pas dans une relation sérieuse à l’époque, alors elle s’est tournée vers un donneur de sperme. C’est parfois gênant lorsque les gens posent des questions sur mon père, étant donné que nous ne savons rien de lui. Ma mère fait plus que compenser pour les deux parents, et nous sommes très proches. C’est peut-être différent pour les gens qui vivent dans des régions plus conservatrices, mais c’est comme ça que se déroule ma vie. »


Une annonce:

  1. digo

    22 septembre 2020 at 23 h 59 min

    Je vais faire une annonce qui je l’espère va répondre à la majorité de vos questions. J’ai un corps en très bonne santé. Aucun problème à ce jour. Aucune maladie héréditaire. Les yeux 10/10 une ouïe sans défaut Lorsque nous aurons pris contact je vous enverrai des photos de moi sur votre demande. Chaque année via mon métier je fais une visite médicale complète. 27 ans 1m89 80kg châtain foncé-brun selon les saisons bac+5 + formations médicales qui nous permettra de discuter sereinement QI: 120 calculé par un psychologue étant jeune. Je ne fume pas et ne consomme ni drogue ni alcool. ma mentalité : un esprit sain dans un corps sain. Je fais du sport entre 3 et 4 fois par semaine. Mon alimentation est saine, c’est très important à mes yeux. Groupe sanguin O- Activités principales qui me plaisent (en plus du sport): la lecture, voyage (je parle 3 langues), la musique (piano et guitare), l’étude de peinture et les jeux de stratégie style échecs… Bilan sanguin moins de 3 mois: OK MST recherchées: chlamydia, syphilis, VIH, hépatite A,B,C. Aucune trace présente dans mon sang. Je fournis mes analyses. Taux de fertilité : élevé et approuvé par 2 gynécos dont un spécialiste en PMA Il n’y aura pas de coparentalité. Via mon boulot je suis sur Marseille voir à Paris, pour aider un couple ou une femme célibataire je peux me déplacer facilement selon mon planning en France. J’ai déjà aidé 7 couples (5garçons,2 filles) qui voulaient plus que tout avoir un enfant. Les types de relations que j’aide: homo, hétéro (dans le cas ou l’homme a par exemple des problèmes de stérilité ou est agé de + de 40 ans et ne veux pas prendre le risque de donner des maladies infantiles à son enfant ou autres malformations), femme seule. Dans le cas ou nous convenons d’un don ensemble dans le cas d’un couple homo par exemple, je suis d’accord pour être recontacté quelques années plus tard pour que la femme n’ayant pas portée d’enfant puisse en porter un à son tour et ainsi qu’il y est une ressemblance entre les 2 enfants, d’ailleurs si la mère reste la même c’est également OK de mon côté. Pourquoi suis-je dans le don? Je n’avais jamais eu conscience de l’existence de cette communauté et un jour un couple d’amies lesbiennes m’ont parlées de la difficulté pour elles d’obtenir un enfant et moi qui donnais déjà mon sang, je me suis senti concerné et me voilà rentré dans ce domaine. Avant de savoir si nous allons faire la démarche ensemble. Il est très important pour moi de tout mettre à plat, tout doit être clair, si vous avez des questions dans le domaine ou autre, ce sera pour moi un plaisir d’y répondre. Lors de notre échange échange d’email je peux paraître un peu froid, c’est simplement car je veux être sur qu’il n’y a pas de malentendu, donc je fais en sorte d’éviter les jeux de mots ou mettre des smileys par exemple, et au fond je ne mord pas, par ailleurs je vous enverrai des informations plus détaillées me concernant, une procédure typique du don et d’autres informations ainsi vous aurez un aperçu sur le déroulé. [ On me demande souvent des questions sur des choses inscrites sur ma fiche? Lisez là attentivement si possible ou je me transforme en perroquet 😆 ] Ma façon de procéder en général (bien sur je m’adapte à chaque personne):
    1) Contact via internet
    2) Nous passons par mail pour discuter plus sérieusement, j’envois des photos
    3) Si c’est bon de chaque côté alors nous passons par téléphone. Alors sms puis un appel téléphonique qui est important selon moi afin de rassurer tout le monde)
    4) Idéalement une pré-rencontre selon les dispo et la distance (afin de là aussi rassurer tout le monde, confirmer ou non le désir de faire le don, mine de rien si j’étais une femme pour moi la pré-rencontre serait obligatoire, trop important selon moi)
    5) Nous nous voyons pour le don, si les 4 points d’avant ont été respectés, alors le donneur comme le couple/la personne recevant le don seront beaucoup plus à l’aise à mon humble avis Je le fais en 5 points, peut être voyez vous des choses à supprimer ou rajouter, je prend les conseils, merci d’avance Pour ce qui est de la méthode, c’est la femme recevant le don qui choisit, le donneur est là uniquement pour répondre aux questions/éclaircir des points de détails. Certains couples désirent un certain type d’anonymat/confidentialité ce que je parfaitement il suffit de me le préciser, je ne souhaite clairement pas être impliqué dans la vie de l’enfant (je le répète une deuxième fois dans l’annonce, pas de coparentalité). Avoir un enfant est surement la chose la plus merveilleuse que vous allez faire dans votre vie, pour cela il est important de bien choisir le donneur et de donner à votre enfant toutes ses chances d’avoir un corps en parfaite santé. Dans le cas ou nous nous correspondons, les frais comme le transports sont évidemment à la charge du couple receveur, une fois je suis tombé sur une femme qui trouvait anormale de payer le train, j’ai été vraiment choqué quand je pense qu’il y a des couples qui dépensent des milliers d’euros dans des FIV!! Si moi-même j’étais une femme, je suis certain que je dépenserai toute ma fortune et soulèverai des montagnes pour avoir mon enfant. Peut-être que c’est moi qui suis trop sensible? En parlant de train et de distance, pour certains couples la distance est un fardeau, c’est un choix que je respecte, même si je sais pertinemment qu’en temps que femme: le bébé ne tombera pas directement dans la cheminée par une cigogne, si pour moi des détails tels que la distance me stop dans mon choix autant arrêter mon projet bébé car je ne suis pas prête pour cela. Le jour ou je serai prête rien ne me stoppera. Les plus belles qualités selon moi pour une future maman qui veut son bébé, sont: une persévérance inflexible et une volonté en béton. Question générale: pensez-vous que le donneur est comme une personne qui tend la main à une femme voulant un enfant? A mon avis le donneur est comme un objet dans une boîte, si le couple en a besoin, il ouvre la boîte l’utilise puis le remet dans la boîte. Voilà. Le donneur ne sort pas tout seul de la boîte, voilà pourquoi j’estime que le donneur n’a pas à venir prendre des nouvelles de lui-même. C’est le couple qui choisit de le contacter ou non. Parfois je tombe sur des femmes ou couples espérant que je vais les motiver pour avoir leurs enfants, MAIS je ne suis pas là pour ça!!! Si vous voulez votre bébé c’est à vous de HARCELER le donneur en lui demandant des informations, en lui parlant d’une date de pré-rencontre. Là aussi j’insiste, je suis un donneur, pas un coach en motivation pour bébé. A mon avis c’est la femme recevant le don qui décide de tout (c’est déjà écrit mais vu qu’on me pose souvent des questions, vous acceptez la méthode Z? Vous êtes d’accord de faire ceci …) non je reprécise ma pensée, la future maman décide de tout. si vous vous sentez concerné par mon message contactez moi via cette conversation je vous répondrai dès que possible. A très bientôt

Laissez une annonce


 
×
 
×
Vous avez oublié vos informations?
×

Go up